Devoir de mémoire envers un soldat oublié

Article paru dans l’Est Républicain

“Ce fut une énorme surprise pour le maire de Combles-en-Barrois que d’apprendre l’existence d’une tombe d’un soldat mort pour la France en juin 1940, dans le cimetière de la commune. Depuis, elle a été réhabilitée et les acteurs de sa rénovation sont venus s’y recueillir.”

Lien vers l’article


Laisser un commentaire